• diverscafeborntodive

La culture Balinaise



Le système de castes


A Bali, le système des castes vient des traditions hindoues de Java.

- la caste des Sudra (paysans)

-les Brahmanes (les grands prêtres)

-les Ksatriyasa (les marchands)

-les Wesia (les nobles ou fonctionnaires)

-les Satria (guerriers et caste du roi)








Les prénoms balinais


Les prénoms sont reliés au système des castes.

Les Balinais croient en l’influence des prénoms sur le caractère du porteur. Par conséquent, ils évitent de donner des prénoms ayant une mauvaise connotation ou dénotant une figure cruelle dans une histoire. Tous les noms balinais ont étymologiquement un bon sens.

On retrouve 4 prénoms selon les castres. ils sont attribués selon l'ordre des naissances:

Voici les 4 prénoms des Balinais de la caste des Sudra :

Le 1er enfant s’appellera Wayan qui veut dire le plus ancien.

Le 2è enfant s’appellera Made signifie « milieu ».

Le 3è enfant s’appellera Nyoman veut dire "nouveau ou jeune".

Le 4è enfant s’appellera Ketut.

Si il y a un 5ème enfant, on recommence au premier.


Les familles balinaises


Toutes les générations cohabitent ensemble dans une famille balinaise traditionnelle. Le dernier garçon doit rester chez les parents pour s’en occuper. S’il fonde une famille, sa femme et ses enfants doivent aussi venir s’installer chez les parents






Les tenues vestimentaires


Pour les balinais les vêtements sont impurs. Il ne faut pas passer sous les cordes à linge. Avant d’aller au temple, il faut d’abord se laver, et mettre une ceinture pour séparer les parties pures (le haut du corps) et impures (le bas du corps) du corps (écharpes…)La tenue traditionnelle des hommes est composée d’une veste blanche et d’un sarong autour de la taille, puis recouvert d’un autre tissu, d’une autre couleur, et enfin d’un turban sur la tête avec deux pétales, symbolisant le bien et le mal. Les femmes sont coiffées d’un chignon, comme la princesse Drupadi, l’épouse d’un des frères Pandawa, dans la Mahabharata. Elles doivent être encore mieux coiffées lors des cérémonies.






La culture du riz


La légende dit qu’un roi balinais, le roi Petru, a reçu en cadeau d’un dieu des graines de riz. La déesse Sri, la femme du dieu Vishnou a dû se cacher dedans pour les protéger d’une femme géante qui voulait les voler à Petru. Depuis ce jour, Sri est devenue la déesse du riz, et de nombreux temples lui sont dédiés, surtout dans les rizières.

Depuis ce jour, le riz est sacré à Bali, et toute la population en mange à tous les repas.. Les plantations ont lieu 3 fois par an. Le système d’irrigation est très ancien et très évolué, géré par une communauté de paysans, appelée le « Subak ». Chacun attend son tour pour inonder son champ et amorcer la récolte...



Les repas



Il n’y a pas de table à manger dans les maisons balinaises traditionnelles. Les Balinais mangent n’importe où dans la maison avec leur assiette.

Il faut tenir l’assiette avec la main gauche qui est pure, et prendre la nourriture avec la main droite (la « Tangan Manis »), sans couverts. Si c’est une soupe, ils utilisent une cuillère. Mais ils ne servent jamais du couteau car les aliments sont tous pré-découpés.

Le riz blanc constitue la base de tous les repas, y compris le petit-déjeuner. Les Balinais mangent peu de viande et de poisson, mais beaucoup de légumes.

Les jours de fête, ils mangent du poulet et aux grandes occasions, le cochon rôti, le Babi Guling et des brochettes de poulet, de porc et de poisson (« Sate Lilit »).

En dessert, la spécialité est le « Bubur Injin », un gâteau de riz noir arrosé de lait de coco et des bouts de bananes par-dessus. Vous remarquerez que les Balinais adorent les gâteaux très colorés et fluorescents !

33 views

CONTACT

Tel:+62.877.6119.1041

Jemeluk , Amed , Bali , Indonesia

  • Black TripAdvisor Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon